biographie

biographie-imaghoJean-Louis Prades est né à St Etienne en 1969. Gaucher, il débute la guitare en autodidacte à l’âge de 16 ans et intègre un groupe de rock. Il forme ensuite trois trios instrumentaux orientés jazz puis free jazz et participe en parallèle avec un percussionniste, à la musique d’une pièce de théâtre, "L’embuscade". Ils accompagnent également des comédiens lors de lectures publiques et improvisent en scène la musique d’une pièce, expérience qu’il renouvellera en solo par la suite.

Il crée Imagho, projet solo instrumental, en 1997. Deux titres sortent sur des compilations en 1998 et 1999. "Images des mondes flottants", son premier EP, sort chez Loom records en 2000 et reçoit un très bon accueil. " Nocturnes", qui sort en 2002 chez FBWL, confirme la place d’Imagho dans le paysage indépendant. " Someone Controls Electric Guitar ", album plus expérimental, sort chez Hitomi en 2005. « Inside looking out » paraît en 2009 chez We are Unique records et est nominé par le jury du prix international des Qwartz dans la catégorie « meilleur album », en compétition avec Autechre et Battles... « The travelling guild » sort en novembre 2009 sur le label allemand Fieldmuzick. En 2013 Imagho publie un nouvel album, "meandres", sorti chez Alara music en collaboration avec WAUR (vinyle et cd), suivi de peu par un recueil de tous les titres d’Imagho parus sur des compilations ("contextes 1999/2012") en 2014, sur la page bandcamp d’Imagho.

Il a également réalisé quatre albums en collaboration, le premier avec Fragile (Hervé Thomas de Hint : "ombresombre", sorti en 2001 chez FBWL) le second avec UltraMilkmaids ("… by mail", sorti la même année chez les japonais de SSSM recordings), le troisième avec Lunt ("frequencies for little appetite", sorti en ligne en 2011 chez Treens archives) et la dernier, Half Quartet", avec Mocke, sorti en 2014 en vinyle uniquement chez Three:four records. Imagho figure également sur une dizaine de compilations.

Imagho se produit en concert depuis 2011 et a joué à Lyon (Epicerie Moderne, Périscope, Triperie, Kraspek), Paris (les Voutes, l’International, Balades Sonores), Toulouse, Carcassonne, Cahors, Reims, Metz, Rive de Gier, Vienne, Saint Etienne etc...

Bien qu’Imagho soit son projet principal, il participe en parallèle à de nombreux projets : il crée Fovea, trio noise en 1997 qui durera deux ans. Il crée ensuite Baka ! avec Franck Lafay, duo qui pratique à ses débuts une noise énergique et saturée sur boite à rythmes puis se transforme en créature de studio, expérimentale et angoissante. Deux albums verront le jour, "baka !" en 2003 (We Are Unique Records) et "éphémère" (Hitomi Recordings) en 2005.

En 2001 il crée Sketches Of Pain, un power trio qui joue une noise massive, contrastée et étouffante. Il réalise un mini album 3 titres pour le label Naboo rec (« opal ») puis "necro", cdr 3 titres pour Versus records.

Il crée dans le même temps Frz-Imagho, un duo d’improvisation libre à deux guitares et deux laptops avec Frz du label Aspic records, qui donne quelques concerts dont la mise en musique d’un film expérimental lors du festival Capharnaüm de Reims en 2005.

Secret Name, duo folk intimiste dans lequel il assure le chant et les guitares, est créé en 2003.

Entre 2006 et 2007, il réalise avec Frz une oeuvre de musique concrète en multidiffusion pour la Ville de Lyon, signée pour la première fois de leurs noms.

Enfin, en 2008, il crée Blinke, duo d’improvisation libre avec Florian Antoine, guitariste de Tempus Fugit et Keiko Tsuda.

Un studio mobile est également créé par l’association. Il a récemment signé la production des albums d’Akiko et Keiko Tsuda.

Le Studio Nocturne, créé en 2010, est son lieu de création. Akiko, Mona Kazu, The Flegmatic, Grand Plateau, Keiko Tsuda, Joe Paul, Tomek, Awhat ? ont fait appel à lui pour la production de leurs enregistrements.